Explications sur l'arithmancie

Nous deux

Quelques notions sur l’arithmancie

Exactement comme la numérologie, l’arithmancie joue sur les nombres. Il s’agit d’une technique divinatoire basée sur les chiffres de 1 à 9. Le principal but de l’arithmancie est d’obtenir ce que l’on appelle nombre d’expression, le nombre intime et le nombre de réalisation. Pour se faire, il faut transformer le nom ou le prénom d’un individu en chiffre. Chaque lettre correspond à un chiffre et c’est à partir de l’addition de ses chiffres qu’on obtiendra le nombre intime, le nombre de réalisation et le nombre d’expression de l’individu. L’arithmancie est donc un art divinatoire qui permet d’analyser le nom ou le prénom d’une personne à partir d’un nombre.


Cliquez ici pour tester votre compatibilité des prénoms !



La correspondance des chiffres et des lettres

Illustration arithmancie
Chaque chiffre correspond à une lettre dans l’arithmancie. Pour faire ainsi le calcul de compatibilité des prénoms, il faut savoir à quelle lettre correspond les chiffres. Pour commencer, le chiffre 1 correspond aux lettres A, J et S. Le 2 est égal à B, K et T.

Pour le chiffre 3, il donne référence aux lettres C, L, U et le 4 correspond à D, M, V. Si on prend le chiffre 5, on aura une correspondance avec E, N, W et 6 donnera F, O, X. Le 7 équivaut à G, P, Y, le 8 indique H, Q, Z et enfin le 9 représente le I et le R.

Le déroulement du calcul

Le but dans l’arithmancie est d’obtenir soit un nombre d’expression, soit un nombre intime soit un nombre de réalisation. Le nombre d’expression permet en effet de découvrir le profil psychologique propre à chacun et le portrait véritable de l’être humain. Ce nombre indique le caractère, la façon d’agir, les aptitudes ainsi que les buts dans la vie.

Pour réaliser le calcul, il faut additionner toutes les chiffres du nom ou du prénom de l’individu. En ce qui concerne le nombre intime, il sert à retrouver des aspects intimes chez les gens. Son calcul ne prend en compte que les voyelles. Pour ce qui est du nombre de réalisation, contrairement aux nombres intimes, il montre la face visible de l’individu. Ainsi, il ne prend en compte que les consonnes.



       



Créatrice du site